Jean-Luc, chirurgien orthopédiste pédiatrique, chef de pôle

« Olivier Véran a dit qu’il fallait rendre aux hôpitaux leurs spécificités régionales, locales, afin qu’ils puissent s’adapter. Ce que tout le monde attendait. Mais, tour de passe-passe, il a ajouté que pour que ces spécificités puissent s’exprimer à l’échelon local, il fallait renforcer les ARS. On s’est regardé en se disant que c’était le sommet de la manipulation. On termine le Ségur avec un renforcement de la centralisation…

Lire la suite du témoignage de Jean-Luc dans notre rubrique « témoignages »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s