Appel du 7 juillet 2020

Au moment où le « Ségur de la santé » s’achevait sur une note très amère, nous lancions un Appel pour que s’engage une réflexion collective et démocratique sous forme d’ateliers ouverts à tous, pour recueillir la parole de celles et ceux qui ont traversé la crise sanitaire, soignants, soignés, usagers et travailler ensemble à la refondation du service public hospitalier en réinvestissant la question des collectifs de soin et à partir d’eux réfléchir à des formes de gouvernance fondée sur le soin, plus autonomes, plus horizontal et démocratique.

Notre Appel a été suivi par de nombreux signataires collectifs et individuels.

Notre démarche

Les ateliers

Malgré l’urgence,

nous voulons créer un espace pour prendre le temps de la réflexion collective.

Nous voulons redonner toute sa place au débat et à la pensée sur un sujet aussi important que celui du service public hospitalier et au-delà, celui de la santé et du soin.

Nous voulons sortir l’hôpital de ses murs, le placer dans la cité, c’est-à-dire en faire un sujet de réflexion large et démocratique qui redonne du sens et du contenu au service public hospitalier.

La question de l’hôpital public est souvent l’affaire de spécialistes, le langage y est technique, technocratique et hermétique. Les soignants se trouvent souvent dépossédés de toute maîtrise et de toute réflexion collective sur leur métier, et la société dans son ensemble peut difficilement avoir prise sur un sujet pourtant aussi essentiel que celui de l’hôpital public.

C’est pourquoi nous avons initié une dynamique de réappropriation collective du service public hospitalier en faisant en sorte que soignants, non-soignants, soignés, citoyens réfléchissent ensemble à l’hôpital public qu’ils souhaitent.

Notre premier atelier s’est tenu à Montreuil le 10 octobre 2020.
Le prochain est prévu à Marseille dès que les conditions sanitaires le permettront.

Chaque atelier est bâti autour de témoignages d’expériences et du travail concret des soignants, des patients, aidants, usagers, pour à partir de ces témoignages, contribuer à repenser le service public hospitalier en réinvestissant les collectifs de soin, le travail institutionnel et la question critique de la gouvernance avec en son cœur la démocratie sanitaire à réinventer.

Témoignages

Nous recueillons par écrit des témoignages de soignants, cadres, militants usagers ou patients, à partir desquels sont organisés nos ateliers. Nous mettons ces témoignages à la disposition de tous, avec l’accord des interviewés, pour que ces traces écrites puissent alimenter la réflexion et le débat au-delà du moment de l’atelier.

Accéder aux témoignages

Articles et actualités

Maintenus à l’écart sans concertation

« S’’il est bien une population fragile et fragilisée face à la Covid-19, c’’est celle des personnes âgées,voire très âgées. Ceci est bien relayé et mis sur le devant de la scène: « Attention les vieux sont fragiles, protégeons nos aînés! » Ce qui est bien moins mis en lumière en revanche, c’est leur absence criante du débat public où, intéressées au premier chef, elles n’’ont pas voix au chapitre. C’’est d’’autant plus navrant que sous prétexte de les protéger, l’’accès à la parole ne leur est pas possible. »

Lire la suite

Le témoignage d’Olivia, militante associative

Un nouveau témoignage est en ligne : celui d’Olivia, Patiente associative.

« Est-ce que le militantisme est un travail ? En tous cas, c’est le travail que je me donne, avec l’association HumaPsy, où il faut avoir eu une expérience de la psychiatrie en tant que patient pour être membre actif, et où les tâches sont partagées, ça tourne. La notoriété d’HumaPsy est encore faible mais les réseaux sociaux fonctionnent bien. »

Lire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.